Album Photo

NOS PARTENAIRES

 

 

 

 

FNE

 

 

Qui nous suivent ?

Aujourd'hui 0

Hier 15

Ce mois 356

Tout 13519

Interview du Directeur Général

SERAPHIN MAMYLE-DANE, Directeur Général de L’EHT-CEMAC

« Nos élèves sont discutés sur le marché de l’emploi »

Réalisée par FRANCIS EBOA

Présentez-nous l’Ecole de l’Hôtellerie et du Tourisme de la CEMAC ?

Nous voudrions vous rappeler tout d’abord que, l’Ecole Nationale de l’Hôtellerie et de Tourisme (ENAHT) créée en 1987 par le gouvernement camerounais, est devenue par acte additionnel n°02/02/CEMAC-PE-CE du 30 août 2002, l’Ecole d’Hôtellerie et de Tourisme de la CEMAC (EHT-CEMAC), ce qui lui confère un caractère communautaire et porte son inscription sur la liste des institutions spécialisées de l’Union Economique de l’Afrique Centrale (UEAC).

Nos offres de formation s’inscrivent dans la logique de l’adéquation formation-emploi. Elles permettent à nos diplômés d’acquérir de connaissances théoriques et pratiques nécessaires en vue d’exercer une compétence centrée sur l’hôtellerie et l’hôtellerie et le tourisme et d’entrer immédiatement dans la vie active, tout en gardant la possibilité de poursuivre ses études supérieures.

Nos diplômés sont à la fois des généralistes possédant une culture élargie et des spécialistes ayant acquis une technicité et une poly compétence dans le domaine de la gestion des organisations hôtelières et touristiques, du cadre juridique, financier et humain ainsi qu’une solide culture artistique et linguistique.

Les spécialités des filières professionnelles en Hôtellerie, en Restauration et en Tourisme sont à découvrir dans la rubrique  « Formation » de la page du site Web de l’EHT-CEMAC.

Qu’est-ce qui vous diffère des autres écoles d’hôtellerie et de tourisme de la sous-région ?

Pour l’instant, nous avons la meilleure école en termes de qualité de formations théoriques et pratiques matière hôtelière et touristique. D’ailleurs, nos résultats parlent d’eux-mêmes. Les examens de fin de formation ont connu un taux de réussite exceptionnel et spectaculaire au cours de l’année académique 2012-2013.

Sur 58 candidats tous cycles confondus présentés aux examens officiels, 55 candidats ont réussi à leurs examens, soit un taux de réussite de 94% repartis de la manière suivante : Cycle 1, préparant l’examen du Brevet d’Études Professionnelles en Hôtellerie (BEPH), a connu un taux de réussite de 100% avec, 07 candidats admis sur 07. Au cycle 2, l’école a présenté 5 candidats à l’examen du probatoire de Brevet de Technicien en Tourisme, pour 100% de réussite. Nous avons présenté 07 candidats  au Brevet de Technicien en Hôtellerie, 05 ont réussi pour un taux de 71,42%. Pour le Brevet de Technicien en Tourisme, nous avons présenté 08 candidats pour 100% de réussite. Pour ce qui est du cycle 3, l’EHT-CEMAC a présenté 31 candidats à l’examen du Brevet de Technicien Supérieur et, 30 candidats ont été admis pour un taux de réussite de 97%. Vous voyez qu’avec ces chiffres, les parents ne peuvent qu’être motivés en nous confiant leurs enfants qui, à la fin de leur formation, sont discutés dans le monde de l’emploi.

Une école de formation, c’est aussi la coopération. Où est l’EHT-CEMAC dans ce volet ?

La réforme en cours qui couvre le volet pédagogique et le volet infrastructurel annoncent d’heureuses perspectives à l’EHT. Dans le cadre de la coopération académique et pédagogique, l’EHT-CEMAC a noué partenariat avec l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), l’Ecole Supérieure d’Hôtellerie (ESHOTEL) de Tourcoing, l’Association Mondiale pour la Formation Hôtelière et Touristique (AMFORHT) et  le Réseau Normalisation et Francophone (RNF).Dans le prolongement de l’accord de partenariat, Madame Joëlle E. Nisolle, Directeur de Développement International du GROUPE SUP DE CO LA ROCHELLE en France a effectué une visite de travail à l’Ecole d’hôtellerie et de tourisme de la

Lauréat.jpg

CEMAC de Ngaoundéré le 17 mars 2013. Il est question de nouer un partenariat sur l’ingénierie pédagogique, la formation des étudiants en Bachelor et MBA en hôtellerie et en tourisme ainsi que l’accompagnement de l’EHT-CEMAC dans la mise en place de son système LMD dont le référentiel des programmes de formation professionnelle a été validé

 

le 18 juin 2013 à Douala et entériné par Décision n°17/13-UEAC-EHT-CM-25 du 23 septembre 2013, portant exécution du référentiel des programmes de formation professionnelle en vue de rendre effectif l’arrimage de l’EHT-CEMAC au système LMD.

 

Groupe_SUP_CO.jpg